Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/08/2018

Film "Le Couvercle du soleil" aux 400 Coups à Angers le 18 septembre 2018

Réservez votre soirée du mardi 18 septembre 2018 pour la projection de ce film japonais, chronique de la gestion chaotique des 5 jours qui ont suivi le séisme provoquant un tsunami et l’explosion de trois réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima le 11 mars 2011… où l’on constate les conséquences d’un système industriel qui a prospéré sur la base du secret et du mensonge.

Dans ce pays soi-disant développé et à la pointe de la technologie, l’information circule pourtant très mal en de telles occasions.

Cela se passerait-il différemment si un accident nucléaire survenait en France ?

Projection suivie d’un débat avec :

- Kolin Kobayashi, président de l’association Echo échanges qui diffuse le film en France,

- Tamiyoshi Tachibana,  ancien conseiller régional de la préfecture d'Okayama (un des proches de Naoto Kan),

- Catherine Cadou, traductrice (sous réserve),

- des membres de l’association Sortir du nucléaire 49,

- et avec la participation de Cowatt, société citoyenne pour le développement de l'Energie Solaire en Pays de la Loire.

---Fiche technique---------------------------------

« Le Couvercle du soleil » de Futoshi SATO, 2016
Couleur, 130 / 90 min version : VOSTF
La version originale « Taiyo no futa » : 130 min
La version courte : 90 min

---Résumé du film ---------------------------------
Drame politique qui se définit incontestablement comme une quête de la vérité.
Grand Séisme du Tohoku et catastrophe nucléaire de Fukushima, le 11 mars et les 5 jours d’après.
Un journaliste acharné, personnage clé, dans sa course à l’information face à l’administration de Naoto Kan à la Résidence officielle. En arrière-fond, les visages de gens de Tokyo, et ceux de Fukushima s’entrecroisent. Les membres du cabinet apparaissent sous leur véritable identité. La chronologie de l’accident et sa gestion sont scrupuleusement retracées. Les informations sont chaotiques, et des hommes doivent gérer, dans une tension extrême, une situation critique limite.
Véritable drame humain, ce film dévoile les images réalistes de la résidence officielle au moment le plus crucial. Le décalage entre les habitants de Fukushima au coeur du drame, les médias au coeur de la confusion, et les habitants de Tokyo, laisse deviner la fracture des Japonais quant à cet accident nucléaire. Dans le rôle principal du journaliste Nabeshima, l’acteur incontournable au Japon tant au cinéma, qu’ à la TV ou sur les planches, Yukiya Kitamura ; dans celui de Naoto Kan l’éminent acteur Kunihiko Mitamura ; tous deux donnent au film une portée incontestable.

---Liens pour en savoir plus---------------------

A propos de la projection de ce film à la Turballe le 24 avril 2018 :

http://www.vpbn.fr/spip.php?article182  

Entretien de Kolin Kobayashi en novembre 2017 après  le Forum Social Mondial antinucléaire :

https://www.revue-ballast.fr/kolin-kobayashi-nucleaire-on...

A propos de la tournée en France de l'ancien Premier Ministre japonais Naoto Kan du 12 au 16 mars 2018 :

http://www.sortirdunucleaire.org/Tournee-de-l-ancien-Premier-Ministre-japonais

 

14:55 Publié dans Fukushima | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire