Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2018

Orano-Areva-CEA-EDF : pollueurs pour des millénaires !

L'ancienne mine d'uranium des Bois Noirs contamine la Loire (42)...

EDF pollue nos départements, nos rivières et nos vies !

 

Les eaux contaminées s’écoulent directement dans la rivière.
Des résidus radioactifs non confinés
ORANO (ex COGEMA-AREVA) est responsable de la gestion de l’ancien site minier uranifère des Bois Noirs (Loire).
A la fermeture du site en 1980, 1,3 million de tonnes de résidus radioactifs issus de l’extraction de l’uranium ont été laissés en place dans un lac artificiel (Grand bassin) retenu par une digue de 42 mètres de haut et 500 mètres de long qui barre la vallée de la Besbre.
Les résidus étant en contact direct avec l’eau, celle-ci se charge en éléments radioactifs : l’uranium, le radium 226, le radon 222, etc…
Les propres mesures d’AREVA montrent que la contamination des eaux par le radium 226 est 5 fois supérieure aux normes de rejets édictées dans l’arrêté préfectoral qui régit le site.
Des eaux contaminées qui s’écoulent directement dans la rivière Les documents présentés par AREVA ces dernières années lors des réunions de la Commission de Suivi de Site laissaient penser qu’en cas de risque de débordement du grand bassin, les eaux étaient pompées vers la station de traitement afin de retenir une partie des éléments radioactifs avant rejet dans la rivière. Ceci était probablement exact dans le passé : un salarié de COGEMA-AREVA mettait alors en place une pompe qui permettait ce transfert.
Ce n’est manifestement plus le cas actuellement. Les images recueillies par la CRIIRAD et le Collectif des Bois Noirs au moyen d’un drone le 19 mars 2018 montrent que les eaux contaminées s’écoulent directement dans la rivière sans traitement.
En effet, lorsque le niveau des eaux du grand bassin monte, elles s’écoulent vers un bassin annexe relié directement au dispositif évacuateur de crues vers la Besbre.
Une contamination sur plusieurs dizaines de kilomètres
Les études réalisées par le laboratoire de la CRIIRAD en 2014 ont montré que dans la rivière, la contamination des mousses aquatiques par le radium 226 est 200 fois supérieure à la normale en aval de la digue, 800 fois à 100 mètres en aval des rejets après traitement, 500 fois à 1,5 km du site et 12 fois à plus de 30 kilomètres en aval du site. Cette situation est inacceptable.
La préfecture a mis en demeure AREVA de remédier à cette situation, sans effet concret pour l’instant. Au contraire l’industriel a attaqué l’arrêté de mise en demeure en contentieux.
 
Dans la video on constate que le niveau de rayonnement gamma mesuré par la CRIIRAD au dessus des eaux de rejet après traitement est de l’ordre de 5 000 c/s (coups par seconde) soit une valeur 25 fois supérieure au niveau naturel local. Cette radioactivité est due en particulier à la présence de radium 226 dans les eaux et à sa forte accumulation dans le béton et les mousses aquatiques qui colonisent la demi-buse de rejet. L’analyse de ces mousses prélevées en 2014 par le laboratoire de la CRIIRAD a montré une contamination en radium 226 de 324 000 Bq/kg sec. Après analyse, ces mousses doivent être considérées comme des déchets radioactifs à vie longue et la CRIIRAD devra financer leur prise en charge par l’ANDRA (Agence Nationale pour la gestion des Déchets RADioactifs). Les mousses sont également contaminées dans la rivière (60 000 Bq/kg sec) à 1,5 kilomètres en aval. Cette situation est liée à l’insuffisance du traitement mis en oeuvre par AREVA et aux normes trop laxistes fixées par l’administration. L’analyse des eaux de rejet effectuée par la CRIIRAD en 2014 a montré une contamination par le radon 222 dissous (245 Bq/l), le radium 226 soluble (0,54 Bq/l), l’uranium 238 (90 µg/l), etc.. La CRIIRAD et le Collectif des Bois Noirs dénoncent cette situaton depuis plusieurs années auprès des autorités (DREAL, ASN).

12/03/2018

Le nucléaire est dans un sale état... et l'Etat militaire aide le sale nucléaire !

De Tarnac à Bure, l'armée et le renseignement français ne sait plus comment casser ce mouvement qui monte..., qui ne veut plus du nucléaire et de son monde d'ordures !

 Merci Mediapart

15/02/2018

Conf' Gesticulée sur Bure (Meuse, France... planète Terre !)

IMG_0034.PNG

IMG_0035.PNG

Sur notre petite planète Terre, entre NDDL et Bure, il y a Angers.

Et Angers accueille donc Bure le 24 février !

01/02/2018

Décryptage du discours vicié de JM JANCOVICI...

JANCOVICIeux... vous savez... c'est ce type qui, en 2009 sort un livre "... 3 ans pour sauver le Monde", puis qui laisse passer quelques années depuis 2012 (pour faire oublier ce titre très publicitaire mais vite périmé)... et qui sort finalement l'an dernier un nouveau livre "Dormez tranquille jusqu'en 2100" ! Le ridicule ne tue pas, contrairement au nucléaire.

 

Un rappel pour les vicieux de la trempe de JANCOVICI :

Les pro-nucléaires comme lui n'ont pas de chance en France, car avec la fermeture des dernières centrales à fioul du Pays, c'est bien le nucléaire qui est l'énergie* la plus émettrice de gaz à effet de serre (CO2, etc.) en France ! Oui, le charbon ne représentant que 1 % de la production électrique, on en parle pas en France. Quant au gaz à cycle combiné, il est très peu utilisé et pourra bientôt être d'origine renouvelable. Le reste, 21 %, émet zéro CO2 (les éoliennes, les panneaux solaires et les barrages n'ont ni combustible, ni cheminée, pas la peine de faire un dessin pour comprendre cela...).

Ça doit leur faire mal au nuc., de lire cette vérité criante. NUCLÉAIRE = CO2 ! Car il faut bien aller à l'uranium, comme on allait au charbon avant. Et ce, tous les jours, creuser le sol, encore et encore pour aller chercher la matière radioactive... avant de creuser le sol, encore et encore pour enfouir nos ordures nucléaires. Au bilan : CO2 + déchets nucléaires. Il n'y a pas pire industrie !

Nous n'avons plus d'uranium en France, mais nous avons une armée pour surveiller la spoliation des gisements au Niger par exemple et la même armée pour imposer l'enfouissement des déchets radioactifs à Bure ?

Ces vendeurs de livres publicitaires n'ont pas tout compris, visiblement.

 

* électrique (le lobby nucléaire ne le précise jamais)

16/12/2017

Ne jouez plus avec votre facture EDF. Luttez !

 

http://www.sortirdunucleaire.org/quitte-ou-double

www.enercoop.fr

facebook.com/Angers.Bure.Solidarite

etc.

 

 

29/11/2017

Areva-EDF pollue la France, partout près de chez vous !!

Une délégation de SdN 49 et SdN L&V s'est rendue à St-Priest la Prugne (42, limite 03) le mois dernier. En attendant d'autres images et vidéos, en voici tournées par des professionnels :

 

La plupart des Français-es habitent à moins de 200 km d'une ancienne mine d'Uranium d'Areva-EDF qui crache son poison dans les rivières et fleuves de France (cf. carte ci-dessous) !

carte-francenuc-seule-bc361.jpg

Le Ministre nHulot*, ne peut rien faire ; il n'est pas Ministre de la Santé, il est Sinistre du CO2. Point.

 

* https://twitter.com/n_hulot

 

 

04/05/2017

La France, La Loire, tu l'aimes ? Alors tu fermes ses centrales !!!

La Transition Energétique électrique est en marche ! La preuve : ce mois-ci EDF vient de fermer "définitivement" 5 tranches de centrales au fioul (Porcheville près de Paris + en partie Cordemais près de Nantes).

A l'heure où EDF vous fait croire qu'elle a des difficultés de production... alors qu'elle est en surproduction (car oui, la consommation électrique baisse depuis 2009 en France !), elle ment donc lorsqu'elle annonce ne pas pouvoir se passer de Fessenheim pourtant à l'arrêt pour moitié depuis 1 an suite à de graves malfaçons sur les aciers Areva...

Et évidemment comme ElecDéchetsdeFrance ne veut pas fermer ses centrales radioactives, elle ferme définitivement des centrales à fioul, puisque les renouvelables se développent en France, malgré tout, pour compenser ces fermetures... C'est la politique du "fait accompli' : "vous comprenez, Monsieur le Président, nous n'avons plus les moyens alternatifs pour remplacer le nucléaire (charbon et fioul)..." diront-ils. Or, c'est EDF qui organise sa propre mise en difficulté !

Pendant ce temps-là EDF rend la Loire radioactive...

 


JT_MobLLZN_08.04.2017 par LA-LOIRE-A-ZERO-NUCLEAIRE

 

25/10/2016

Les déchets nucléaires, c'est quoi ?

 

 

02/09/2016

La ZIRA de Bure (région Grand Est) : atomisons le point faible de ce lobby nucléaire !

Le 15 août, c'était le Grand tEst, à Bure... à coup de burins !

La prochaine fois, soyons des milliers !!!

 

 

Et dire que le nucléaire dans le monde représentera bientôt moins de 1 % de l'énergie consommée (montée des renouvelables d'un côté avec déjà plus de 20 % ET fermeture des vieux réacteurs nucléaires de l'autre côté)... Mais il représente encore une menace majeure !!!

 

Le 1er octobre 2016 exigeons l'arrêt de cette "énergie de destruction massive" comme la nomme le Can - Ouest (www.can-ouest.org) avec le soutien du Réseau Sortir du nucléaire (cf. bus et covoiturage sur)

Renseignements sur le bus au départ d'Angers : sortirdunucleaire49[chez]gmail.fr et bientôt sur http://sortirdunucleaire.org/TOUS-A-FLAMANVILLE-LES-1er-E...

affiche-60-x-80-cm-de4dc.jpg

C'est moins loin que Bure, alors, soyons très nombreux !

 

 

17/08/2016

A Bure (55), quand les murs sont bien mûrs... ils tombent (quasiment) tout seuls !!!

Il se murmure... que des citoyens du 44, du 49 et du 72 sont allés cueillir des murs du côté de Bure, ce 15 août ! Attention, ce n'est que le début de la saison... Gardez un œil du côté de http://burestop.free.fr et http://vmc.camp

L'ANDRA A L'ENVERS : ils l'ont fait !!!

13924814_1056821757749121_4115448558136861491_n.jpg?oh=c50b9c3bf8fcbc7ad590cb9f927c7eeb&oe=581C0D9C

13925398_1056823377748959_5039353799288138958_n.jpg?oh=db05fa76bb0251f7f43c53c9ad53d33d&oe=584BE2B9

13770332_1056822401082390_8285434288531273062_n.jpg?oh=616ecf2a627f89af574123787b4829c7&oe=5816AC02

13920696_1056822014415762_7194125457691304224_n.jpg?oh=bd6446808ab1c3ecfde02d29e0464f7e&oe=584FE9BC

13939373_1056836021081028_8562850729455181750_n.jpg?oh=284eaffcf040e3a80a33248980f8e584&oe=5847DE31

Suite sur www.facebook.com/bureacuire/photos_stream

 

03/08/2016

Le trou de Bure en Champagne... (suite Cigéo-Andra-EDF)

On connaissait le trou d'Areva (des dizaines de milliards € de dette)...

On connaissait les trous du nuc... (des dizaines de...)

Si vous ne connaissez pas encore le trou de Bure (55), passez-y cet été entre le 8 et le 19 août !

C'est L'Eté d'Urgence à Bure en Champagne !

Cigeo-mon-bouleV4.png

http://vmc.camp/2016/07/31/du-8-au-19-aout-deuxieme-manch...

Portes-ouvertes-Andra-detournement.jpg

10/06/2016

L'armée et la police pour couvrir les bulldozers de l'Andra (EDF)... qui veut raser les forêts de Bure en Champagne !

LE NUCLÉAIRE C'EST L'ARMÉE...

mandres4b.jpg

 

AUX PIEDS DES ÉOLIENNES D'EN FACE : PAS DE FLICS (normal) ! MAIS POUR LE CIMETIÈRE NUCLÉAIRE DE BURE, IL Y EN A TOUS LES KILOMÈTRES !

mandres2-2.jpg

 

ZAD PARTOUT ! CET ÉTÉ, ALLEZ VISITER LA CHAMPAGNE AVANT QUE LE PROJET DE POUBELLE NUCLÉAIRE ARRIVE... MERCI AUX COURAGEUX QUI Y INSTALLENT DES BARRICADES ET DES TRANCHÉES COMME À NDDL !

mandres7-2.jpg

 

L'ANDRAcula AREVA POUR... SE NOURRIT DU SANG DE NOTRE TERRE !

mandres8-2.jpg

 

 LES ANGEVINS ET LES NANTAIS VONT A BURE (55) TOUS LES ANS POUR SOUTENIR LA LUTTE !

 

LE MONSTRE CIGÉO ET SES CASSEROLES (celles d'ELECTRICITÉ DÉCHETS DE FRANCE, celles d'AREVA, celles de l'Andra, celles du CEA, etc.) est ici

 

 

12/05/2016

Une Bure folie... ZADdistes de toutes les régions, unissez-vous !

On peut refuser Electricité Déchets de France (EDF-Areva)...

On peut être chez Enercoop...

... Mais venir en grand nombre à Bure (55) le 5 juin 2016, c'est mieux ! Car LE POINT FAIBLE DU NUCLÉAIRE, CE SONT SES DÉCHETS !

Enfouir ces déchets serait UN CRIME !!!

Bure_16.jpg

--> Bus organisé depuis Nantes, Ancenis et ANGERS :

http://www.sortirdunucleaire.org/Car-de-Nantes-et-Angers-...

http://100000pasabure.over-blog.com/2016/05/bus-covoitura...

 

NB : s'opposer est un acte positif !

Ainsi, de l'opposition aux pesticides sont nés les Biocoop (les Caba en Anjou passent progressivement chez Enercoop, mais "n'affichent plus la lutte anti-nucléaire"... Honte à eux !).

C'est en s'opposant aux déchets nucléaires (1er argument pour l'arrêt du nucléaire en France par 2/3 des Français qui s'opposent au nucléaire (1 Français sur 2) : http://journalidp.blogspot.fr/2016/04/tcherno23-1128-ifop...) que les énergies propres pourront atteindre 100 % comme déjà pour l'électricité en Norvège, en Islande, dans une partie de l'Autriche et de l'Allemagne (en moyenne 30 % de renouvelables en 15 ans, contre stagnation en France de 2000 à 2015 !!!)... Honte aux parlementaires nucléocrates !

 

20/03/2016

Rejets de plutonium dans la Loire : la population exposée depuis 30 ans !

 Alerte_Plutonium_Loire_dAngers_SortirDuNucleaire49.jpg

L’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire), en collaboration avec l’Université de Tours (37), a réalisé une expertise par prélèvement afin de rechercher les rejets de plutonium (radioactif, toxique et cancérigène) dans la Loire suite aux accidents ayant touché le site de la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux (41), situé en aval d’Orléans (45).

Deux réacteurs de Saint-Laurent-des-Eaux ont subi des accidents qui ont conduit à la fusion d’éléments de combustibles le 17 octobre 1969 et le 13 mars 1980. De plus, le 21 avril 1980, l’éclatement d’un conteneur de combustible a conduit à une contamination importante d’une piscine de stockage et d’un rejet d’eau contaminée dans la Loire.

En 2014, suite aux révélations de l’ancien directeur d’EDF Marcel Boiteux concernant la centrale nucléaire de Saint-Laurent des Eaux, une plainte a été déposée par le Réseau Sortir Du Nucléaire à l’encontre d’EDF pour infractions à la réglementation environnementale.

En juillet 2015, une archive sédimentaire a été prélevée dans les berges de la Loire en aval d’Angers à Montjean sur Loire (49). Son analyse, révélée ces jours-ci par IRSN (http://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Pages/...) montre des pics de concentration en plutonium pour les années 1969 et 1980 qui correspondent aux accidents de la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux. Cela atteste sans équivoque des apports additionnels en plutonium du bassin de la Loire.

La Loire alimente les nappes phréatiques utilisées quotidiennement pour l’alimentation en eau potable des populations. La faune et la flore sont impactées par ces contaminations et les autorités le savent depuis 30 ans !

Sortir du Nucléaire 49 s’indigne des dangers imposés aux citoyens ligériens en termes de contamination radioactive et se réserve le droit de porter plainte contre EDF.

Nous en appelons à la responsabilité des élus pour la protection des populations et des générations futures. Exigeons de l’IRSN de procéder à un contrôle régulier et exhaustif des eaux de la Loire ; exigeons de l’ASN la mise en place de mesures de protection des populations.

EDF a menti ; l’industrie nucléaire ment depuis des années sur les accidents de contamination. Il faut stopper cette industrie mortifère et sortir enfin du nucléaire.

 

Contacts presse :

Bernard Cottier, 02 41 20 97 79, administrateur du Réseau Sortir du nucléaire

Philippe Guiter, 06 77 35 53 03, administrateur du Réseau Sortir du nucléaire

Bernard Petiteau, 06 44 39 25 98, Sortir du nucléaire 49 - http://sdn49.hautetfort.com

 

Voir aussi : http://www.actu-environnement.com/ae/news/IRSN-accident-n...

 

VOS COMMENTAIRES SUR

CE SCANDALE : CI-DESSOUS

12/02/2015

Un croisé du nucléaire nommé Don Quichotte... (histoire belge en vidéo)