Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2015

NOUVELLE ZAD (Zone à Défendre) entre Lorraine et Champagne !

RV le 7 juin 2015 à Bure (Meuse) : soyons Rando-Actifs pour ne pas être radio-actifs !

Là-bas, c'est 30 millions €/an dans chaque département pour leur faire avaler des fûts de déchets atomiques...

L'Andra (eh oui, "EDF vous doit plus que la lumière..." = traduire par "aussi des déchets nucléaires et mortifères pour des millénaires...") a déjà acheté 1600 hectares de "réserve foncière" dont des centaines d’hectares de forêts qui finiront en partie, rasées par le projet Syndièse du CEA (comme ils veulent faire de la place pour Bure, il appellent cela des "Energies Alternatives" - le EA de CEA, mais c'est un piège !).

Actu à suivre donc sur le blogue SDN 49 dans les semaines à venir (départ en bus depuis Angers le 6 juin)...


le riche laboureur -teaser- enfouissement des... par olipo1

 

A suivre aussi sur 100000pasabure.over-blog.com

09/11/2014

22/11/14 Angers débat sur l'Abolition des Armes Atomiques (AAA)

Plus jamais la guerre , surtout nucléaire…. L’Onu  a décidé (fin 2013) d’une journée internationale ,chaque année le 26 septembre, pour la suppression totales des armes nucléaires.
 
Dans ce cadre, le Mouvement de la paix organise un débat (entrée libre) le samedi 22 novembre au 56 bd du doyenné à 17 heures à Angers  (salle du rez-de-chaussée entrée Chabada et La cité).
 

Le débat sera suivi d’une animation musicale et repas ( inscription préalable merci : mouvementdelapaixprouteaum[arobas]orange[point]fr )

21/10/2014

Conditions de travail des salariés du BTP nucléaire.

La projection de GRAND CENTRAL au 400 coups a été l'occasion d'échanger avec les citoyens que les conditions de travail des salariés du nucléaire.

Sur le même thème, voici un lien vers l'émission TERRE à TERRE du 20 septembre et qui avait pour sujet le projet ITER. Un projet qui coute très cher à la France, et  où les conditions de travail des travailleurs étrangers sont déplorables.

http://www.franceculture.fr/emission-terre-a-terre-projet...

09/09/2014

du 26 au 28 sept : Fête de la transition citoyenne 49

affichefetetc49.jpg

26/06/2014

Mardi 1er juillet: Angers accueille de la caravane Bure - Notre Dame des Landes

Convergence des luttes :

Mardi 1er juillet, la caravane vélo Bure-Notre Dame des Landes fait étape à Angers.

Le film "100 000ans sous nos pieds" sera projeté et sera suivi d'un débat avec les militants contre le projet d'enfouissement des déchets nucléaires de Bure (Meuse).

Ça se passe au local inter-associatif 22 rue du Maine à Angers. Rendez-vous à 20h30

Nous proposons aussi à ceux qui le souhaitent de venir un peu plus tôt  :
RDV à 18h : pour accueillir les cycliste à leur arrivée
RDV à 19h : pour partager un pique-nique tous ensemble
(merci d'apporter un plat à partager ; mini-barbecue à dispo)

2014.07.01 - flyer Bure Angers.jpg

12/06/2014

Film “ARE VAH !” (Inde) : à voir !

Sortir du nucléaire 49 a contribué, l'an dernier, au financement de ce film-reportage via KissKissBankBank.

Bande-annonce :

ARE VAH ! - Teaser - from Sarah Irion on Vimeo.

Le documentaire interactif “ARE VAH !”sera définitivement sur vos écrans et vos tablettes à partir du 17 Juin 2014, sur arevah.rfi.fr

11/05/2014

Transitions (pas uniquement) énergétiques...

POUR L'ANJOU, CLIQUEZ SUR LES LIENS SUIVANTS :

transition-citoyenne-header-150.jpg

http://www.transitioncitoyenne.org/les-membres

 

fond_tete_5.png

http://www.lamuse-monnaie.fr/index.php?action=page.actus

 

Infos de Cécile

03/02/2014

Projection de "Qui sème le vent" le 13 février à Cholet

 

Survie

 

L’association Survie49 propose une projection du film "Qui sème le vent". Ce film qui interroge sur la filière française de l'uranium au Niger sera suivi d'un débat avec des membres de l'association Survie.

C'est la 13

février Au Cinemovida à 20h (Cholet)

Toute l'info

de Survie : http://survie.org/

18/01/2014

DEVENIR AMBASSEUR ENERGIE CLIMAT Pays de la loire

Le scenario de Virage Energie Climat Pays de la Loire (VEC PdL), sorti l’année dernière, est reconnu par de nombreux acteurs du territoire et à été présenté à de nombreuses réunions. Fort de cette dynamique, VEC PdL vous invite à participer à sa diffusion en devenant Ambasseur énergie climat Pays de la Loire.

Pour cela, RDV à la prochaine réunion bimestrielle :
Mardi 21 janvier 2014 à 20h30
Parc du Grand Blottereau     16 bd Auguste Péneau   Nantes
Plan d’accès : http://www.nantes-tourisme.com/activite/parc-grand-blotte...
Bus : arrêt Grand Blottereau ligne 12
Tramway : arrêt Mairie de Doulon. ligne : 1
La salle de réunion se trouve dans le bâtiment à gauche, une fois franchi le portail.

Suivre le travail de l'association :
http://virageenergieclimatpdl.org

03/12/2013

Retour sur la journée internationale de la Paix à Angers

C'était le 21 septembre 2013, place de la Paix à Angers :

http://loreedespossibles.blogspot.fr/2013/09/journee-inte...



23/11/2013

LA FRANCE EN GUERRE AU MALI ENJEUX ET ZONES D'OMBRE

Rencontre – débat, Vendredi 29 novembre 2013 à 20h00,

L’association Survie vous invite à une rencontre-débat sur l’intervention et le rôle de la France au Mali.

Survie est une association de citoyens qui militent en faveur de l’assainissement des relations entre la France et l’Afrique, elle porte une analyse critique sur la politique de la France au Mali.

Survie a souhaité donner la parole à une personnalité malienne et a invité Issa Ndiaye. Il présentera son analyse et décrira comment les maliens perçoivent le rôle de la France.

Issa Ndiaye est professeur de philosophie à l’Université de Bamako. Ancien ministre de l’éducation, postfacier du livre de Survie « La France en guerre au Mali. Enjeux et zones d’ombres ».

La conférence débutera à 20h30 et sera suivie d’un débat. Et dès 20h, venez découvrir l'exposition "L'intervention française au Mali: mensonges et contrevérités".

Centre Jacques Tati
5, rue Eugénie Mansion à Angers
(quartier Belle-Beille)
Entrée libre

Stage Petit Eolien à Notre Dame des Landes 44

«Un stage intitulé « Construisons une éolienne pour la ZAD » va se dérouler du 9 au 13 décembre à la ''Wardine'' sur la Commune de Notre Dame des Landes. Durant ce stage une éolienne de 2,4m de diamètre sera construite et raccordée en site isolé. Pour plus de renseignements ou pour s'inscrire , il faut contacter Gilou gilou[at]tripalium[point]org  de l'association Tripalium  .

11/09/2013

Procès en appel d'un inculpé anti-THT jeudi 19 septembre à ANGERS 14h


Un militant de la lutte antiTHT est poursuivi de violences envers une personne dépositaire de l’autorité publique sous prétexte de s’être garé trop près d’une gendarme qui se prétend victime au point d’avoir obtenu 300 euros de dommages et intérêts ainsi que le remboursement de ses frais d’avocat en première instance à Laval (53).

Ces poursuites ne sont que la concrétisation d’un harcèlement des autorités (préfecture, gendarmes, RTE, etc) envers les populations sous le tracé de la ligne THT Cotentin-Maine, au point de se demander qui est vraiment la victime dans cette affaire.

Comme de nombreux/euses opposant-e-s à la ligne THT Cotentin-Maine, le prévenu du jour n’a pas manqué de faire l’objet de contrôles routiers incessants et de fouilles régulières de son véhicule tout au long de l’année 2012.

Ce harcèlement atteint son apogée le 28 avril 2012 quand, après avoir participé à une randonnée sous les pylônes à Saint Cyr le Gravelais, deux motards et un véhicule de gendarmerie l’escortent jusqu’à son domicile sans pour autant lui octroyer le statut de VIP.

Un hameau devenu zone interdite : Le Mesnil à St Pierre des Landes (53)

Notre ami a en outre le malheur de toujours être présent quand la solidarité avec les riverain-e-s s’avère nécessaire. Ce qui fut le cas chez des riverains du Mesnil à Saint Pierre des Landes qui s’opposaient à l’implantation d’un pylône et à la destruction d’arbres et du biotope d’un plan d’eau.

Ainsi le 1er juin 2012, à la simple annonce du début d’un chantier de la ligne sur le Mesnil, l’accès au hameau lui est refusé par la gendarmerie (sans décision de justice d’aucune sorte ni raison valable).
 
Le lendemain, si comme une cinquantaine de personnes solidaires, il a pu rejoindre une parcelle privée pour assister à une conférence de presse. Il fut lui comme les autres, y compris les propriétaires des lieux, expulsé violemment du terrain.

Le 4 juillet 2012, alors que venait de débuter le chantier prévu un mois plus tôt, c’est encore l’ensemble du hameau qui est déclaré zone interdite par la maréchaussée, obligeant le militant aujourd’hui en procès à laisser son véhicule (après menace de contravention pour stationnement gênant) sur le bas côté. Un comble, alors qu’un véhicule de gendarmerie entravait sans aucun motif légal le passage d’accès au village.

C’est en ce début du mois de juillet 2012 (les 4 et 5 juillet) que suite aux exactions gendarmesques menées sous l’égide de RTE et de la préfecture de la Mayenne au Mesnil, une plainte collective est déposée par les habitant-e-s affecté-e-s par le chantier et la ligne, avec certain-e-s de leurs soutiens. Ceci pour dénoncer les entraves à la liberté individuelle et la complicité de dégradation volontaire de la propriété d’autrui.

Il semblerait que le 6 juillet 2012, la gendarme citée ci-dessus se soit subitement rendue compte qu’elle fut victime de violence de par la peur occasionnée par la manœuvre du véhicule se garant à sa proximité, déposant alors plainte pour ces faits. Vu la présence des gendarmes sur les lieux, l’accusé n’aurait-il pas été arrêté en flagrant délit dès le 4 juillet s’il avait vraiment représenté une menace de violence.

Cette peur et la plainte qui a suivi ont donné lieu a une mobilisation digne de l’ennemi public numéro 1, le 10 juillet 2012. À 8h du matin, au domicile du militant, une opération de type antiterrorisme fut entreprise afin de l’interpeller et ce, avec une violence sans commune mesure avec celle qu’il aurait soi-disant occasionnée en se garant six jours plus tôt.  Au bout de 9 h de garde à vue, et après le refus du prélèvemebt de son ADN, il se voyait notifier une convocation au tribunal qui nous amène ce
19 septembre à Angers.

Pendant ce temps là, les plaintes déposés par les riverain-e-s et militant-e-s du Mesnil ont été classées sans suite, nécessitant le dépôt d’une caution de 1000€ chacun-e pour que soit mandaté un juge
d’instruction. Le motif ? « les faits dont vous vous êtes plaint ne sont pas punis par la loi ». L’article 432-4 du code pénal (entrave à la liberté individuelle par une personne dépositaire de l’autorité publique)ne serait-il plus en vigueur?

C’est donc par le porte-monnaie qu’on veut nous reconvertir. Ces diverses manipulations, intimidations, inculpations, accusations mensongères, et le fonctionnement de notre justice qui nous coûte cher ne font que renforcer notre détermination.


http://antitht.noblogs.org/1270
Tract : http://antitht.noblogs.org/files/2013/09/Appel2013sept19-...
Affiche : http://antitht.noblogs.org/files/2013/09/Afficheproces201...

Soirée de soutien aux inculpés anti-THT le 17 septembre à l'Etincelle

Soirée projection/discussion autour des luttes contre les ligne THT, le
17 septembre 19h30 à l'Étincelle, 21 rue Maillé 49100 Angers

Prendre un peu de distance, partager le récit de nos aventures rocambolesques entre déboulonnages publics de pylônes THT, virées nocturnes en compagnie vigilesque, paperasses de tribunaux et autres cours d’appel, assemblées générales horizontales, gestion des massmedias et travail d’automedia, blocages de chantiers, occupations de bois et de château d’eau, débats interminables sur les modes d’action et la violence.  Mais encore, entendre d’autres histoires, celles aux abords de chantiers d’autoroutes ou lignes à grande vitesse, de centres d’enfouissement de déchets radioactifs, de lignes THT, de gaz de couche ou de schistes, et bien d’autres…

Ce n’est pas l’achèvement de la ligne THT Cotentin-Maine, ni la répression qui l’accompagne (comme avec le procès de ce 19 septembre 2013 à Angers à 14h), qui ont entamé notre détermination et
notre désir de continuer. Au contraire, car nous pensons que les liens tissés ici et là constituent notre force. En nous organisant ensemble, au-delà des frontières administratives et thématiques, et de nos
divergences politiques, nous pouvons non seulement gagner quelque chose mais aussi tisser des amitiés et des solidarités pour pouvoir mieux en faire baver à ceeux d’en face, voire y prendre un certain plaisir.

http://antitht.noblogs.org/1281

Tract : http://antitht.noblogs.org/files/2013/09/TractSoireeEtinc...
Affiche : http://antitht.noblogs.org/files/2013/09/AfficheEtincelle...

 

soirée angers 170913.cleaned



Journée internationale de la Paix le 21 septembre

Venez rencontrer Sortir du nucléaire 49 lors de la 12ème journée internationale de la Paix,  le samedi 21 septembre, place de la Paix à Angers.

Le collectif du 21 septembre (composé d’une vingtaine d’organisations) anime pour la douzième année consécutive  la journée internationale de la Paix.  Cette journée est soutenue sous différentes formes par la Ville d’Angers, l’Association des Maires du M&L, le Département, la Région des Pays de la Loire, dans le but de progresser dans la mise  en œuvre d'une culture de la Paix et  de la Non violence.

Programme : 

A partir de 16 h : Différents stands des Organisations angevines du "Collectif21 septembre" dont SDN49

16h00:  "Les Marionnettes s'engagent pour la Paix"- Une diffusion publique de films en vidéos réalisés en centres de Loisirs ALSH du Maine&Loire- Débat.

17h00:   *Les marionnettes-mains s'adressent à vous: se parler, se comprendre? Amitié. Solidarité.

17 h 30    Ouverture de la Journée Mondiale de la Paix lue en Espéranto et en Français

18h à 18h30 : Chansons autour de la paix accompagnées à la guitare par Marc André.

18h30 :Rafraîchissements-cocktail  offerts par la  Mairie d'Angers   

19h00: Pique-nique sorti du sac. 

20h 30 Place de la Paix :   "Les soldats seront troubadours".  Concert poétique et musical par La P'tite Fabrique et Jacques Lambour, sur des poèmes de Gaston Couté, poète libertaire et chansonnier français du 19ème siècle, et autres textes inspirés aux gens du peuple par la guerre et la paix.