Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2020

Enfin le nucléaire ne passe pas en Europe !

Par Michèle Rivasi, députée européenne EELV, co-fondatrice de la CRIIRAD, co-initiatrice de la Marche des cobayes contre la pollution et les crimes industriels

et Damien Carême, député européen (EELV), ancien maire de Grande-Synthe (2001-2019), Président de l’Association Nationale Villes & Territoires Accueillants

Article paru ici : https://www.huffingtonpost.fr/entry/enfin-le-nucleaire-ne...

 

Mercredi 15 janvier, le Parlement européen a adopté une résolution sur le Green Deal visant à définir les secteurs dans lesquels investir pour une production d'énergie propre et durable. Le nucléaire n'en fait pas partie. Une victoire: il est bel et bien une énergie du passé.

 

feu orange.png

Le paragraphe 24 de la résolution contient les éléments qui représentent une véritable avancée pour les écologistes : "Pour atteindre les objectifs de l’Union en matière de climat et de durabilité, tous les secteurs doivent avoir davantage recours aux sources d’énergie renouvelables et éliminer progressivement les combustibles fossiles."

Le 15 janvier 2020, le Parlement européen a adopté une résolution sur le Green Deal sans donner aucun rôle à l’énergie nucléaire. Ce vote traduit une réussite : celle d’avoir laissé à l’écart les lobbyistes pro-nucléaires qui cherchent, à chaque résolution parlementaire sur le changement climatique, à afficher le nucléaire comme une solution d’avenir. Alors qu’il n’en est rien.

Le Green Deal, pour les écologistes, se veut l’amorce d’un changement de paradigme, pas simplement la relance du vieux système teinté de vert. Le nucléaire et les énergies fossiles sont l’épine dorsale d’un système énergétique très centralisé et peu flexible, qui incite au gaspillage d’énergie... et qui accapare les ressources nécessaires à l’essor rapide des énergies renouvelables.

L’industrie nucléaire, à l’aide de ses nombreux relais politiques, tente de s’infiltrer dans tous les textes de loi européens. Cette résolution sur le Green Deal a encore été la proie de tentatives d’amendements vantant le mérite des centrales. Autre exemple récent: l’insistance du gouvernement français pour inclure le nucléaire dans la définition européenne des investissements “verts” - en vain heureusement ! Parfois, elle réussit, comme pour la résolution sur la COP25 de Madrid, votée en décembre dernier, qui reconnaît l’importance des centrales pour lutter contre le changement climatique.

Au lieu de massivement investir dans les énergies renouvelables, les industriels font pression pour le statu quo, à grands coups de mensonges et de dissimulations.

Au lieu de massivement investir dans les énergies renouvelables, les industriels font pression pour le statu quo, à grands coups de mensonges et de dissimulations. Le nucléaire nous a toujours été vendu comme produisant l’électricité la moins chère. Mais on découvre petit à petit qu’elle est fortement subventionnée et que les coûts affichés ne prennent pas en compte le démantèlement des centrales ni le stockage des déchets [1].

Ce n’est donc pas pour rien qu’elle ne représente que 2% de l’énergie consommée dans le monde [2]... et la tendance n’est pas prête de s’inverser. Selon l’Agence Internationale de l’énergie, entre 2000 et 2013, 57% des investissements mondiaux se sont tournés vers les renouvelables, contre 3% seulement pour le nucléaire [3].

Le nucléaire reste très cher, sans être rentable. Le coût des centrales augmente sans cesse alors que celui des renouvelables baisse. En France, Areva est en faillite et EDF traîne une dette financière brute de 70 milliards d’euros. Sans parler du projet ITER de fusion nucléaire, dont le budget, estimé à 5 milliards d’euros à son lancement, est maintenant neuf fois plus important .

En France, d’ici fin 2020, onze réacteurs dépasseront les 40 ans. La possibilité d’un accident nucléaire n’a jamais été aussi élevée.

300.000 tonnes de combustibles nucléaires usés et hautement radioactifs ont déjà été accumulées dans le monde pour des centaines de milliers d’années. Les États prévoient de les enterrer... mais les seuls sites d’enfouissement profond existants (Asse en Allemagne et le WIPP aux États-Unis) sont d’incroyables fiascos qui ont déjà contaminé leur environnement.

En France, d’ici fin 2020, onze réacteurs dépasseront les 40 ans [4] . La possibilité d’un accident nucléaire n’a jamais été aussi élevée. En 2016, le président de l’Autorité de sûreté nucléaire, Pierre-Franck Chevet, avertissait : “Il faut imaginer qu’un accident de type Fukushima puisse survenir en Europe” [5], sachant qu’aujourd’hui encore, la gestion de cette catastrophe demeure problématique. En témoigne la volonté du gouvernement japonais de libérer progressivement les eaux stockées et contaminées dans l’océan, ce qui aurait des conséquences désastreuses pour les écosystèmes et la santé.

Quelle est donc la solution, selon les pro-nucléaires ? Une énergie qui émet peu de CO2 mais qui crée des no man’s land remplis de déchets radioactifs pour des milliers d’années. Une prolongation indéfinie de l’exploitation des réacteurs existants, donc une augmentation des risques dus à leur vieillissement. Et surtout le choix d’exposer la population à la menace d’une nouvelle catastrophe mondiale.

Ces décisions empêchent la transition énergétique, créatrice de centaines de milliers d’emplois.

Ces décisions empêchent la transition énergétique, créatrice de centaines de milliers d’emplois. Les pays nucléarisés sont les plus grands émetteurs de CO2 au monde parce que les centrales de grande taille conduisent à des surcapacités de long terme, stimulant la consommation d’électricité au lieu de favoriser son utilisation rationnelle. La priorité aujourd’hui restent les économies d’énergies dans le bâtiment, l’industrie, le transport, l’informatique, etc.

Le scénario 100% renouvelable est le plus réaliste. En France, selon l’ADEME, y parvenir en 2050 coûterait à peine plus cher que de maintenir le nucléaire. Ne nous perdons pas dans de fausses solutions... laissons place aux énergies du futur!

[1] Une étude commandée par Greenpeace montre, à partir de données publiques, qu’EDF sous-provisionne les dépenses liées au démantèlement et à la gestion des déchets nucléaires, mais aussi que les investissements prévus par l’entreprise ne sont pas compatibles avec ses capacités financières.

[2] La part du nucléaire dans la production d’électricité mondiale est marginale et n’a cessé de chuter. Entre 2000 et 2018, il a été installé 35 GW de nucléaire et 497 GW d’éoliennes. En 1996, le nucléaire représentait 17.6% de l’électricité mondiale, en 2017 ce n’est plus que 10.39%.

[3] https://www.iea.org/publications/freepublications/publica...

[4] Les réacteurs de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin), raccordés au réseau électrique en 1977 ont déjà atteint le seuil de 40 ans. Les réacteurs 2 et 3 de Bugey sont entrés en service en 1978. Sept autres, situés sur les sites de Gravelines, Dampierre-en-Burly ou encore au Tricastin franchiront le seuil cette année.

[5] https://www.liberation.fr/futurs/2016/03/03/il-faut-imagi...

 

 

 

15:48 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0)

19/07/2019

WWW.BURE BURE BURE.INFO

Ce 18 juillet 2019, les défenseur.euse.s du Bois Lejuc (Bure) sont de retour dans les arbres* !

Tenez-vous informés sur l'évolution locale sur https://bureburebure.info (site officiel des opposant.e.s au monstre Cigéo)

On lâche rien !

 

* : https://bureburebure.info/fil-info-reoccupation-reoccupat...

 

00:25 Publié dans Actu, Bure | Lien permanent | Commentaires (0)

13/06/2019

42ème étape de l'ATOMIK-TOUR à Angers les 27-28 et 29 juin 2019

La France nucléaire, vous y tenez ? Pourquoi ?

Découvrez le programme des trois jours en cliquant sur le lien suivant :

http://sdn49.hautetfort.com/media/00/00/3702693306.pdf

20/09/2018

17 Fiches DÉTOX au format PDF

Fiche DÉTOX #1 : Déchets

Fiche DÉTOX #1.1 : Démantèlement

Fiche DÉTOX #1.2 : Cigéo

Fiche DÉTOX #2 : Cannibalisme énergétique & CO2

Fiche DÉTOX #3 : Coûts

Fiche DÉTOX #4 : Eau

Fiche DÉTOX #4.1 : Tritium

Fiche DÉTOX #4.2 : Plutonium

Fiche DÉTOX #5 : Consommation électrique variable

Fiche DÉTOX #6Emplois

Fiche DÉTOX #7 : Dépendance à l'uranium

Fiche DÉTOX #8 : Transports nucléaires

Fiche DÉTOX #9 : Risques

Fiche DÉTOX #9.1 : Mox (prochainement)

Fiche DÉTOX #10 : Santé

Fiche DÉTOX #10.1 : Thyroïde

Fiche DÉTOX #11 : Pieuvre nucléaire

Fiche DÉTOX #11.1 : Antidémocratique

 

20/03/2018

2 vidéos du MediaTV.fr

Enfin un média citoyen !

 

 

Merci à Le Média

 

10:09 Publié dans Actu, EPR, Risques | Lien permanent | Commentaires (0)

12/02/2018

Les criminels du nucléaire ont-ils prémédité leur crime à venir ?

Les 2 journalistes auteurs du livre "Nucléaire danger immédiat" étaient ce soir sur le plateau du MediaTV.fr (curseur à 17'17")

 

Pourquoi les nucléocrates poussent-ils le nucléaire à bout...

jusqu'à la catastrophe nationale :

     - par cupidité (les renouvelables sont pourtant maintenant bien moins chères !) ??

     - parce que l'armée a besoin du plutonium qui sort des réacteurs (la Hague est pourtant saturée de ce type de déchets radioactifs !) ??

     - parce qu'ils aiment jouer à la "roulette russe" (une France en ruine, c'est peut-être le rêve de certains autres pays !) ??

     - parce que nous les laissons faire !?

 

Pourtant, 2 Français-es sur 3 sont pour sortir du nucléaire. Alors... (mais 1/2 ne votent pas, 9/10 ne sont pas encore chez Enercoop et... 99/100 ne s'investissent pas dans la lutte antinucléaire !). Vous savez donc ce qu'il vous reste à faire.

Allez, aux actes, Citoyen-ne-s ! Avant qu'il ne soit trop tard...

 

01/10/2017

Les antinucléaires prennent St-Lô (50), avant que ce soit l'EPR qui prenne... Lô !

Hier, dans la Manche :

 

Et en bonus, un peu d'humour... :

 

Et durant ce temps-là, l'Agent de Sécurité du Nucléaire d'EDF (ASN... son vigile, quoi !) s'apprête à autoriser l'EPRil atomique...

 

10:02 Publié dans Actu, EPR | Lien permanent | Commentaires (0)

10/09/2016

Apocalypse sur Loire...

Cette année, le thème du Festival des Accroche-Coeurs d'Angers était : "L'Apocalypse...".

Pour nous, SDN 49, l'idée était toute trouvée ! > vidéo : https://youtu.be/olqeYFlE5Ws

Pour SDN 49, la centrale nucléaire de (Fuku)Chinon va exploser et vous devrez quitter définitivement l'Anjou avec vos valises pour être accueilli (ou pas) quelque part en France (ou pas), comme réfugiés... atomiques !!!

Ici, l'apocalypse dans la Loire s'appelle déjà "ChiNON !" : contamination de l'eau au plutonium pour une demi-éternité (dizaines de milliers d'années de St-Laurent des Eaux (41) jusqu'en aval d'Angers, à Montjean sur Loire (49)) : http://sdn49.hautetfort.com/archive/2016/03/23/plutonium-sur-loire-alerte-5778788.html

SDN 49 appelle aussi les angevins à demander en masse l'arrêt du chantier-fiasco de l'EPR à Flamanville (50) le 1er octobre (départ en bus depuis Angers !) : angers.flamanville@gmail.com

 

Nouvelle-banni%C3%A8re-pour-site-Internet.png

17/08/2016

A Bure (55), quand les murs sont bien mûrs... ils tombent (quasiment) tout seuls !!!

Il se murmure... que des citoyens du 44, du 49 et du 72 sont allés cueillir des murs du côté de Bure, ce 15 août ! Attention, ce n'est que le début de la saison... Gardez un œil du côté de http://burestop.free.fr et http://vmc.camp

L'ANDRA A L'ENVERS : ils l'ont fait !!!

13924814_1056821757749121_4115448558136861491_n.jpg?oh=c50b9c3bf8fcbc7ad590cb9f927c7eeb&oe=581C0D9C

13925398_1056823377748959_5039353799288138958_n.jpg?oh=db05fa76bb0251f7f43c53c9ad53d33d&oe=584BE2B9

13770332_1056822401082390_8285434288531273062_n.jpg?oh=616ecf2a627f89af574123787b4829c7&oe=5816AC02

13920696_1056822014415762_7194125457691304224_n.jpg?oh=bd6446808ab1c3ecfde02d29e0464f7e&oe=584FE9BC

13939373_1056836021081028_8562850729455181750_n.jpg?oh=284eaffcf040e3a80a33248980f8e584&oe=5847DE31

Suite sur www.facebook.com/bureacuire/photos_stream

 

15/06/2016

On nous aurait menti !? Les maladies liées aux pollutions du nucléaire (et du pétrole, etc.) (leucémies et autres cancers) rapporteraient dans les caisses de...

... dans les caisses du lobby pharmaceutique ! Ah, oui... pas les caisses de la Sécu !

DONC, LES LOBBIES FRANCAIS (pharmacie, nucléaire, diesel, etc.) S'ENTRAIDENT !!! ENTRE ACTIONNAIRES POURRIS...

On savait déjà qu'on avait le diesel en France en grande partie à cause du nucléaire (surplus de raffinage ne servant plus au chauffage depuis l'arrivée du gang des grille-pain électronucléaires)... et avec : des dizaines de milliers de morts par particules fines du diesel, EN FRANCE, TOUS LES ANS !!!

Allez vomir dans un labo (ou une pharmacie) ; ça soulage !

poster-2.jpg

poster-10.jpg

poster-1.jpg

PS (grrr !) : Le nucléaire coûte en fait bien plus cher que ces quelques milliards de ces industries mortifères... car dans le nucléaire, on parle en EPR (base de 10 milliards € !)...

Merci à Médecins du Monde !

 

15:48 Publié dans Actu, Risques | Lien permanent | Commentaires (0)

12/05/2016

Une Bure folie... ZADdistes de toutes les régions, unissez-vous !

On peut refuser Electricité Déchets de France (EDF-Areva)...

On peut être chez Enercoop...

... Mais venir en grand nombre à Bure (55) le 5 juin 2016, c'est mieux ! Car LE POINT FAIBLE DU NUCLÉAIRE, CE SONT SES DÉCHETS !

Enfouir ces déchets serait UN CRIME !!!

Bure_16.jpg

--> Bus organisé depuis Nantes, Ancenis et ANGERS :

http://www.sortirdunucleaire.org/Car-de-Nantes-et-Angers-...

http://100000pasabure.over-blog.com/2016/05/bus-covoitura...

 

NB : s'opposer est un acte positif !

Ainsi, de l'opposition aux pesticides sont nés les Biocoop (les Caba en Anjou passent progressivement chez Enercoop, mais "n'affichent plus la lutte anti-nucléaire"... Honte à eux !).

C'est en s'opposant aux déchets nucléaires (1er argument pour l'arrêt du nucléaire en France par 2/3 des Français qui s'opposent au nucléaire (1 Français sur 2) : http://journalidp.blogspot.fr/2016/04/tcherno23-1128-ifop...) que les énergies propres pourront atteindre 100 % comme déjà pour l'électricité en Norvège, en Islande, dans une partie de l'Autriche et de l'Allemagne (en moyenne 30 % de renouvelables en 15 ans, contre stagnation en France de 2000 à 2015 !!!)... Honte aux parlementaires nucléocrates !

 

27/04/2016

Le grand carnage financier (EDF-Areva)...

 

EDF_endette_EPR.jpgChez EprDeForce (ex-Areva), ils ont du mal à l'entendre...

Chez Electricité & Déchets de France, ils sont durs de l'oreille...

Chez les sous-traitants d'EDF, ils se prennent les plus grosses doses de radioactivité (accident niveau 1 à Chinon le 20 avril 2016 avec 5 fois la dose annuelle à ne pas dépasser !), et personne pour les entendre...

Sinon, chez Enercoop (www.enercoop.fr) : pas de radioactivité, pas de déchets nucléaires, pas de risque terroriste atomique, pas de dette de 84 milliards d'euros, ni de carénage à 100 milliards d'euros !!!


Arrêtons le fiasco MAINTENANT (sinon, plus de 10 000 € par contribuable imposé !) et PASSONS AUX RENOUVELABLES, avant le grand carénage ou avant le grand... carnage de la catastrophe atomique, qui arrive !

21:35 Publié dans Actu, EPR, Risques | Lien permanent | Commentaires (0)

20/04/2016

30 ans après Tchernobyl, 5 ans après Fukushima, combien d'années avant un FukuChinon ou un TChinonbyl ?...

Action rond-point : Tchernobyl Fukushima, plus jamais ça !

Mardi 26 avril 2016

Rond-point du centre commercial Géant Casino Espace Anjou (bout de l'avenue Montaigne) à ANGERS

RdV à partir de 17 h

 

Occupation du rond-point avec des messages pour demander l'arrêt du nucléaire. Tractage.

 

NB : merci d'apporter votre gilet jaune et des masques blancs (en tissu) si possible...

Contact : sortirdunucleaire49[chez]gmail.com

 

01/04/2016

Les 1032 "liquidateurs" d'EDF serviront-ils à décontaminer la Loire ???

POISSON D'AVRIL pour un...

POISON ANNUEL, CENTENAIRE, MILLÉNAIRE... (Plutonium)

3954550275.jpg

12:08 Publié dans Actu, Plutonium | Lien permanent | Commentaires (0)

23/03/2016

Plutonium sur Loire : ALERTE !

3954550275.jpg

Eau du robinet : potentiellement contaminée au plutonium, poison radioactif et cancérigène !

Eau d'irrigation des cultures : contaminée au plutonium dans le passé ; et maintenant ?

Sable de Loire pour les constructions (et les châteaux de sable, l'été) : combien de maisons contaminées ?

---

L'ancien Président d'EDF a avoué en 2015, pour l'accident de St-Laurent des Eaux (41)...

La centrale nucléaire de Chinon (37) continue à manipuler du plutonium (Mox)...

---

Après les Suisses qui portent plainte contre EDF au Bugey (01),

après les Allemands et les Luxembourgeois qui veulent voir fermer Cattenom (57) et Fessenheim (68),

 

les ligériens vont-ils porter plainte contre EDF en amont de Saumur ?...

 

VOS COMMENTAIRES : CI-DESSOUS