Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2014

Réacteurs nucléaires : L'ouvrir maintenant pour les fermer demain !

 

21:58 Publié dans Risques | Lien permanent | Commentaires (0)

26/06/2014

Mardi 1er juillet: Angers accueille de la caravane Bure - Notre Dame des Landes

Convergence des luttes :

Mardi 1er juillet, la caravane vélo Bure-Notre Dame des Landes fait étape à Angers.

Le film "100 000ans sous nos pieds" sera projeté et sera suivi d'un débat avec les militants contre le projet d'enfouissement des déchets nucléaires de Bure (Meuse).

Ça se passe au local inter-associatif 22 rue du Maine à Angers. Rendez-vous à 20h30

Nous proposons aussi à ceux qui le souhaitent de venir un peu plus tôt  :
RDV à 18h : pour accueillir les cycliste à leur arrivée
RDV à 19h : pour partager un pique-nique tous ensemble
(merci d'apporter un plat à partager ; mini-barbecue à dispo)

2014.07.01 - flyer Bure Angers.jpg

20/06/2014

Le stupéfiant coup de force du gouvernement pour imposer l’enfouissement des déchets nucléaires

Dans la nuit de mercredi à jeudi, le gouvernement a inséré dans la loi de transition énergétique un article permettant d’accélérer l’enfouissement des déchets nucléaires. Cette mesure foule aux pieds les conclusions du débat public et les engagements de Mme Royal. Ecologistes et associations s’insurgent contre cette violation de la démocratie.

Hier, Reporterre publiait le texte de projet de loi  http://www.reporterre.net/spip.php?article6030  dont les grandes lignes - mais pas le texte lui-même - avait été présentées à la presse mercredi par la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal.

Mais dans nuit de mercredi à jeudi... ce texte a été modifié. Le gouvernement y a introduit deux nouveaux articles visant à accélérer la mise en oeuvre du Centre industriel de stockage géologique pour les déchets nucléaires, CIGEO, à Bure (Meuse). Comment, par qui et dans quel objectif ? Reporterre a mené l’enquête : http://www.reporterre.net/spip.php?article6034

26/04/2014

26 avril 2014 : Buvez le lait de demain pour les 28ans de Tchernobyl

Ce samedi 26 avril est le 28ieme anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl !

Pour ne pas oublier et sensibiliser aux conséquences d'un accident nucléaire, Sortir du nucléaire 49 tiendra un stand : "Goutez le lait de demain" à Angers

 
Les passants seront invités à gouter 2 laits : l'un aujourd’hui, l'autre de demain (post accident). Pas de différence sur l'emballage, sauf un petit autocollant radioactif...
=> Le but informer sur le choix des autorités de relever les seuils d'expositions à la radioactivité des populations en cas d'accident (ce qui a été fait au Japon, et ce qui est prévu en France, dans le Plan National de Gestion de Crise Post Accident)....
 
Rendez vous le 26 avril, place Imbach à partir de 16h.


Le tract de l'action : cliquer ici

30/03/2014

FukuChinon : le programme

 

  • Village des énergies renouvelables, avec stands d’artisans, marché bio, repas midi et soir.
  • Manifestation de 14h à 15h30
  • De 16h à 19h, conférences, musique, diffusion de documentaires...
  • Le soir, envol de lanternes (à confirmer)
  • 21h, concert gratuit (alimentation électrique sans nucléaire !)

 

 

Toute la journée :

Stands de Sortir du nucléaire avec librairie, Hypocauste, IndependentWho, éolienne, géothermie, mur de paille, poêle à bois, librairie La Broche à foin, Artisans du Monde, Semences paysannes, Colibri Tours, association Serpent (plastiques recyclés), Biocoop Chinon...

Animations musicales, espace enfants, origami...

Conférences-débats après la manifestation :

15h30 : La fermeture des centrales et la transition énergétique : débat d'actualité avec Didier Anger
17h : Tchernobyl et Fukushima avec Yves Lenoir (association Enfants de Tchernobyl Belarus)
15h30 : Virage énergie centre
17h : travailleurs et transporteurs du nucléaire

Buvette restauration (apportez vos couverts !) : Easybio, peuples solidaires, galettes et crèpes, foués, casse-croûte Burger bio...


Bus au départ d'Angers

Prix : 9€ (tarif réduit 5€)
Départ 11h place de la Rochefoucault, retour 23h
Réservation obligatoire
Par mail de preference : bus.angers.fukuchinon@gmail.com
Par téléphone : 06 85 04 92 31

09/03/2014

Goutez le lait de demain ! Action de commémoration du 3ieme anniversaire de la catastrophe de Fukushima

Le 11 mars 2011 commença la catastrophe de Fukushima. Elle continue et continuera longtemps, encore. Tchernobyl, Fukushima... Dans un avenir plus ou moins proche, n'importe quel autre territoire pourrait subir une nouvelle catastrophe nucléaire (440 "cocottes minutes atomiques" parsèment toujours la planète). Et pourtant, les autorités japonaises viennent de décider que les populations de réfugiés pourraient revenir en territoire contaminé dès le 1er avril, la norme maximale d’exposition à la radioactivité ayant été multipliée par ces mêmes autorités… par 20 ! Et les autorités françaises viennent d’emboîter le pas par un sidérant Plan national de réponse à un accident nucléaire majeur.

 
SDN 49 organise mardi 11 mars une action de sensibilisation aux conséquences d'une catastrophe nucléaire : "Goûtez le lait de demain". Nous vous invitons à passer nous voir sur le stand de dégustation de lait et à nous aider à interpeller les citoyens !
 
Le 11 mars, au carrefour entre la rue St-Aubin et le boulevard Foch, à partir de 17h30.
 
Le tract de l'action : ici
Le communiqué de presse : ici

Quelle est l'âge de la centrale nucléaire la plus proche de chez vous ?

La carte à découvrir sur le site de Terraeco.

05:50 Publié dans Risques | Lien permanent | Commentaires (0)

12/02/2014

Remous à la CLI de la centrale de Chinon

Les CLI, vous connaissez?

Ce sont les Commissions Locales d'Information, où l'information sur une installation nucléaire doit être transparente... On y retrouve l'exploitant, des élus, des associations, des syndicats et le Conseil Général qui préside les débats.

une vidéo de présentation du fonctionnement idéal des CLI

:

Ca c'est la théorie! Dans les faits les associations siégeant à la CLI de la centrale de Chinon ont bien du mal à obtenir des informations, des expertises... Ces associations ont alors rédigé un courrier pour rappeler à Madame la Présidente du Conseil Général 37, le role d'une CLI...

En voici quelques extraits :

 

21:32 Publié dans Risques | Lien permanent | Commentaires (0)

06/02/2014

Des déchets nucléaires circulent en Anjou

 

trajet déchet MOX Chinon Anjou

Le MOX usagé de la centrale de Chinon circule en Anjou pour rejoindre la Hague....

Le MOX c'est un mélange d'uranium et de plutonium. Pour info respirer un millionième de gramme de plutonium c'est un cancer du poumon assuré.... Ces transports radioactifs se faisant au milieu du trafic routier normal, il faut espérer qu'il n'y ait pas d'accident !

Alors on croise les doigts ou on arrête ce monstre nucléaire?

PS : Cette carte n'est qu'une petite partie des trajets nucléaires en France. Découvrez les en intégralité sur : http://www.sortirdunucleaire.org/J-interpelle-mes-elus

 

30/01/2014

Conférence-débat "Nucléaire & mensonges d'Etats" avec la CRIIRAD

Alisée et Sortir du Nucléaire 49 vous invitent à la projection-débat :

Nucléaire & mensonges d'États

Comment les États et les institutions internationales minimisent les effets des radiations.

 

Vendredi 31 janvier 2014 à 19h30

Salle le Trois-mâts Place des Justices - Angers



19h 30: Apéro-rencontre avec des associations militantes angevines

 

20h 15: Projection du film "Blessures Atomiques" de Marc Petitjean

"A 89 ans, le docteur Hida continue de soigner des personnes qui comme lui ont survécu à la bombe atomique de Hiroshima. Le film retrace le parcours de cet homme. Il démontre comment le danger des radiations a été minimisé par les administrations américaines dans les années 50-70, pour pouvoir développer le nucléaire civil et militaire en toute liberté et en dehors de toute préoccupation de santé publique."



21h 30: Débat animé par Roland Desbordes, Président de la CRIIRAD

Après les drames de Hiroshima et Nagasaki, ceux de Tchernobyl et Fukushima donnent lieu aux mêmes mensonges tendant à banaliser le risque nucléaire, niant contre toute évidence le nombre des victimes et polluant irrémédiablement la nature toute entière, pour le profit immédiat de quelques uns.



Participation libre

 affiche projection 3.jpg

 

08/01/2014

Formation radioactivité & radioprotection

Alisée, Sortir du Nucléaire 49 et le laboratoire CRIIRAD, vous propose, le samedi 1er février une formation :

RADIOACTIVITE ET RADIOPROTECTION

Durée : 9h 00/ 12h 30 - 13h 30 / 15h 30 (Prévoir son pique-nique)

Lieu : Le Trois-Mâts Maison de quartier des Justice, 49 000 Angers

Intervenant : Roland DESBORDES, Physicien

Roland DESBORDES est le président du Conseil d'Administration de la CRIIRAD (Commission de Recherche et d'Information Indépendante sur la Radioactivité. Cette association, qui ne dépend que des cotisations de ses adhérents, fait des études et diffuse des informations précises et objectives. http://www.criirad.org/index.html)

Programme :

Qu'est-ce que la radioactivité ?

  • Notions de base en physique nucléaire
  • Radioactivité naturelle
  • Radioactivité artificielle

Les moyens de détection :

  • Principes et intérêts de différents types d'appareils
  • Le laboratoire de mesure de la CRIIRAD : la spectrométrie gamma
  • Le réseau de balises de mesure en continu de la radioactivité atmosphérique

Quels sont les effets des rayonnements ionisants sur la santé ?

  • Nature et évaluation des risques, études épidémiologiques
  • Pathologies liées aux faibles doses : effets cancérigènes et génétiques
  • Les enjeux des débats sur les faibles doses

La protection des populations :

  • En situation normale : les normes de radioprotection
  • En situation accidentelle : protection individuelle et collective
  • Les contre-mesures : exemple de Tchernobyl

Au cours de la formation, seront abordées les questions de radioprotection liées à l'actualité internationale, nationale et locale.

Inscription obligatoire : 02 41 41 08 23

Le nombre des places est limité à 20 personnes

Coût de l'inscription : 45€ (y compris documentation remise lors de la formation)

 

12/12/2013

Vidéo : les aveux d’un ex-patron de la sûreté nucléaire

 

En 3 mn, une vidéo "choc" à voir absolument et à diffuser largement ! Gregory Jaczko a été, de mai 2009 à mai 2012, le président de l’autorité de sûreté nucléaire des États-Unis. Tirant les leçons de Fukushima, ses récentes déclarations sont véritablement fracassantes. Les pronucléaires américains le considèrent désormais comme un ennemi...


 

16/11/2013

EDF se vend 2 EPR en passant par l'Angleterre...


DON'T BUY OUR NUCLEAR PLANT - la Parisienne... par Mediapart


2 fois 10 milliards pour se cuire un oeuf !


22:13 Publié dans EPR, Risques | Lien permanent | Commentaires (0)

09/06/2013

Tricastin : les pompiers et salariés de la sécurité en grève bloquent le site . "Areva menace la sécurité"

Depuis le 27 mai 2013 les salariés en charge de la sécurité du site nucléaire du Tricastin sont en grève contre les atteintes à la sécurité programmées par la Direction d'Areva dans son plan de réorganisation. Pour les pompiers et les salariés de la sécurité : "C'est la mise en danger du site et de la population". 160 travailleurs bloquent l'entrée de la centrale et du site. Ils sont décidé à ne rien lâcher. C'est une question de vie ou de mort. Le Collectif antinucléaire de Vaucluse leur apporte son soutien.

2013-05-29_Greve-salaries-Tricastin_Areva-Mafia.jpg  2013-05-29_Greve-salaries-Tricastin_panneau-Areva_danger.jpg

Ils ne réclament pas de hausse de salaires mais simplement les moyens d'assurer un minimum de sécurité des installations nucléaires... Lire la suite sur le site du CAN84 : cliquer ici

22:24 Publié dans Actu, Risques | Lien permanent | Commentaires (0)

08/06/2013

7 juin 2013 : France : Cattenom : Incendie d’un transformateur électrique à la centrale nucléaire de Cattenom

Le 7 juin 2013, peu après 13 h 30, un départ de feu s’est déclaré sur un transformateur électrique de l’unité de production numéro 1 de la centrale de Cattenom, en dehors de la partie nucléaire des installations et à l’extérieur des bâtiments.


Il n’y a pas eu de victime.

L’unité de production a été automatiquement arrêtée. Les secours extérieurs sont sur place. Le départ de feu a été maîtrisé.

L’Autorité de sûreté nucléaire a été informée de l’évènement.

http://energie.edf.com/nucleaire/carte-des-centrales-nucl...

Le 7 juin 2013 à 14h05, l’ASN a été prévenue d’un incendie sur la partie non nucléaire du réacteur n°1 de Cattenom. D’après les informations fournies par EDF, le transformateur de soutirage, par lequel le réacteur est alimenté en électricité en fonctionnement normal, a pris feu, ce qui a entraîné un dégagement de panaches de fumées noires.

Le réacteur s’est aussitôt automatiquement arrêté pour être stabilisé dans un état sûr.

Le Plan d’Urgence Interne (P.U.I.) a été déclenché afin de mobiliser l’ensemble des ressources nécessaires à la gestion de l’événement. Les pompiers ont été prévenus et se sont rendus sur le site. D’après les informations disponibles, l’incendie a été maîtrisé rapidement, et aucune victime n’est à déplorer.

Le transformateur de soutirage permet, en fonctionnement normal, d’alimenter le réacteur en électricité. Le site dispose de deux lignes d’alimentation électrique, la ligne auxiliaire a donc pris le relais à la suite de la perte du transformateur de soutirage. Par ailleurs, des groupes électrogènes de secours sont installés pour pouvoir approvisionner un réacteur en électricité en cas de perte totale des alimentations électriques externes. Il n’a néanmoins pas été nécessaire de les mettre en service dans le cadre de cet événement.

Deux inspecteurs de l’ASN se rendent actuellement sur place, notamment pour examiner les conditions dans lesquelles l’incendie s’est déclenché, et pour contrôler les mesures d’urgence mises en œuvre par l’exploitant. Cet événement significatif sera par la suite classé sur l’échelle INES.

http://www.asn.fr/index.php/S-informer/Actualites/2013/In...

09:29 Publié dans Actu, Risques | Lien permanent | Commentaires (0)