Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2016

Plutonium sur Loire : ALERTE !

3954550275.jpg

Eau du robinet : potentiellement contaminée au plutonium, poison radioactif et cancérigène !

Eau d'irrigation des cultures : contaminée au plutonium dans le passé ; et maintenant ?

Sable de Loire pour les constructions (et les châteaux de sable, l'été) : combien de maisons contaminées ?

---

L'ancien Président d'EDF a avoué en 2015, pour l'accident de St-Laurent des Eaux (41)...

La centrale nucléaire de Chinon (37) continue à manipuler du plutonium (Mox)...

---

Après les Suisses qui portent plainte contre EDF au Bugey (01),

après les Allemands et les Luxembourgeois qui veulent voir fermer Cattenom (57) et Fessenheim (68),

 

les ligériens vont-ils porter plainte contre EDF en amont de Saumur ?...

 

VOS COMMENTAIRES : CI-DESSOUS

 

20/03/2016

Rejets de plutonium dans la Loire : la population exposée depuis 30 ans !

 Alerte_Plutonium_Loire_dAngers_SortirDuNucleaire49.jpg

L’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sureté Nucléaire), en collaboration avec l’Université de Tours (37), a réalisé une expertise par prélèvement afin de rechercher les rejets de plutonium (radioactif, toxique et cancérigène) dans la Loire suite aux accidents ayant touché le site de la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux (41), situé en aval d’Orléans (45).

Deux réacteurs de Saint-Laurent-des-Eaux ont subi des accidents qui ont conduit à la fusion d’éléments de combustibles le 17 octobre 1969 et le 13 mars 1980. De plus, le 21 avril 1980, l’éclatement d’un conteneur de combustible a conduit à une contamination importante d’une piscine de stockage et d’un rejet d’eau contaminée dans la Loire.

En 2014, suite aux révélations de l’ancien directeur d’EDF Marcel Boiteux concernant la centrale nucléaire de Saint-Laurent des Eaux, une plainte a été déposée par le Réseau Sortir Du Nucléaire à l’encontre d’EDF pour infractions à la réglementation environnementale.

En juillet 2015, une archive sédimentaire a été prélevée dans les berges de la Loire en aval d’Angers à Montjean sur Loire (49). Son analyse, révélée ces jours-ci par IRSN (http://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Pages/...) montre des pics de concentration en plutonium pour les années 1969 et 1980 qui correspondent aux accidents de la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux. Cela atteste sans équivoque des apports additionnels en plutonium du bassin de la Loire.

La Loire alimente les nappes phréatiques utilisées quotidiennement pour l’alimentation en eau potable des populations. La faune et la flore sont impactées par ces contaminations et les autorités le savent depuis 30 ans !

Sortir du Nucléaire 49 s’indigne des dangers imposés aux citoyens ligériens en termes de contamination radioactive et se réserve le droit de porter plainte contre EDF.

Nous en appelons à la responsabilité des élus pour la protection des populations et des générations futures. Exigeons de l’IRSN de procéder à un contrôle régulier et exhaustif des eaux de la Loire ; exigeons de l’ASN la mise en place de mesures de protection des populations.

EDF a menti ; l’industrie nucléaire ment depuis des années sur les accidents de contamination. Il faut stopper cette industrie mortifère et sortir enfin du nucléaire.

 

Contacts presse :

Bernard Cottier, 02 41 20 97 79, administrateur du Réseau Sortir du nucléaire

Philippe Guiter, 06 77 35 53 03, administrateur du Réseau Sortir du nucléaire

Bernard Petiteau, 06 44 39 25 98, Sortir du nucléaire 49 - http://sdn49.hautetfort.com

 

Voir aussi : http://www.actu-environnement.com/ae/news/IRSN-accident-n...

 

VOS COMMENTAIRES SUR

CE SCANDALE : CI-DESSOUS

22/09/2015

à voir sur ARTE mardi prochain 29 septembre à 20h50

le film "TERRES NUCLEAIRES"

Réalisateur : Kenichi Watanabe
Producteurs : ARTE France, Seconde Vague Productions, Kami Productions 
Nationalité : France

À travers trois lieux dominés par des sites nucléaires – Hanford aux États-Unis, La Hague en France et Rokkasho au Japon –, une histoire édifiante du plutonium et de ses usages, à la croisée d’intérêts économiques et militaires.

Tout commence à l’université de Berkeley en 1940, quand Glenn Seaborg découvre le plutonium, matière artificielle issue de l’uranium à la "toxicité diabolique", dont le corollaire, la mise au point de la bombe atomique, va entraîner, au-delà de l’horreur, une folle surenchère pour le produire. Une spirale infernale à la croisée d’intérêts industriels, stratégiques et militaires. Alors que l’homme s’enorgueillit hâtivement de pouvoir maîtriser la matière, trois sites présentant des similitudes, à savoir Hanford aux États-Unis, La Hague en France et Rokkasho au Japon, témoignent aujourd’hui du désastre.

Impasse
Pionnier, Hanford, désormais fermé, est condamné à des travaux de décontamination sans fin – qu’Areva assure en partie – et draine son lot de cancers, de malformations, le long d’une route surnommée "le kilomètre de la mort". L’usine de de La Hague retraite les déchets nucléaires du monde entier, stockant pour des millénaires des tonnes de plutonium incontrôlable dont plus personne ne veut. Quant au site de Rokkasho, qui ne fonctionne toujours pas dans un Japon ébranlé par Fukushima, il incarne à lui seul l’impasse actuelle de l’industrie nucléaire. Dans cet état des lieux alarmant, nourri de témoignages d’experts et de victimes, Kenichi Watanabe (Le monde après Fukushima) révèle les enjeux et les choix géopolitiques qui ont conduit à cette situation ubuesque : lobbying virulent du complexe militaro-industriel, dissuasion et indépendance nationale chère à de Gaulle, illusion de progrès et de compétitivité, et conversion, initiée par la France, du nucléaire militaire au nucléaire civil, à la suite de la crise pétrolière. Soit une série d’échecs technologiques et politiques, masquée par un mur de silence, contre lequel les trop rares voix résistantes peinent à se faire entendre.

14:18 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0)

02/03/2015

A vos tablettes et autres pense-bêtes !

Assemblée Générale SDN 49

 mercredi 4 mars 2015 à 20 h

 au local RACINES 22 rue du Maine à Angers

suivie d’une Assemblée Générale Extraordinaire

 

11:28 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0)

25/02/2015

Ségolène Royal, le lapsus révélateur !

03/02/2015

Au secours, les nucléocrates corrompent l'Europe !

Les misérables actionnaires d'Areva-EDF ont besoin des subventions de la France et de l'UE pour survivre... Avant de couler.

Vos impôts pour une énergie 2, 3, 4 voire 5 fois plus chère (0,35 €/kWh in fine pour l'EPR) que l'éolien ou le solaire qui sont sans subventions, elles (0,06 à 0,08 €/kWh) !!!

Vite, faites suivre cette vidéo !

 

 

 

08/01/2015

On est tous Charlie : Areva fait la manche

Hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo,

et

Information sur les finances de l'industrie nucléaire française,

Article de Charlie Hebdo du 3 décembre dernier. Cliquer sur l'image pour accéder au pdf.

EPR, sable, obselette

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11:15 Publié dans Actu, Coûts, EPR | Lien permanent | Commentaires (0)

20/06/2014

Le stupéfiant coup de force du gouvernement pour imposer l’enfouissement des déchets nucléaires

Dans la nuit de mercredi à jeudi, le gouvernement a inséré dans la loi de transition énergétique un article permettant d’accélérer l’enfouissement des déchets nucléaires. Cette mesure foule aux pieds les conclusions du débat public et les engagements de Mme Royal. Ecologistes et associations s’insurgent contre cette violation de la démocratie.

Hier, Reporterre publiait le texte de projet de loi  http://www.reporterre.net/spip.php?article6030  dont les grandes lignes - mais pas le texte lui-même - avait été présentées à la presse mercredi par la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal.

Mais dans nuit de mercredi à jeudi... ce texte a été modifié. Le gouvernement y a introduit deux nouveaux articles visant à accélérer la mise en oeuvre du Centre industriel de stockage géologique pour les déchets nucléaires, CIGEO, à Bure (Meuse). Comment, par qui et dans quel objectif ? Reporterre a mené l’enquête : http://www.reporterre.net/spip.php?article6034

14/06/2014

Vient de paraître - Des mouches dans le bush

Ce témoignage de 10 semaines de marche, 1 200 km dans le bush, en opposition aux mines d’uranium et pour la souveraineté des Aborigènes, restera certainement un petit pas dans la lutte antinucléaire, mais l'ensemble des empreintes forme d'ores et déjà un réseau international d'opposants à la folie nucléaire.

Des mouches dans le bush – La marche des terres minées
348 pages
14€
Co-édition ABC’éditions et La Question - mai 2014
ISBN - 978-2-919539-07-9

04/04/2014

80 % des français interrogés : la transition énergétique, c’est maintenant !

Résultats particulièrement éloquents pour un récent sondage France Énergie Éolienne (FEE) / CSA sur les Français et les énergies renouvelables :
  • 80 % des français interrogés pensent que la transition énergétique, c’est maintenant et qu’il faut investir dans l’éolien sans attendre que les centrales traditionnelles soient en fin de vie ;
  • 65 % des Français interrogés pensent que l’éolien contribue à démocratiser le marché de l’énergie, avec l’émergence de nouvelles entreprises de toutes tailles implantées en régions.
  • 87 % des sondés pensent qu’ils devraient avoir un droit de regard sur les choix énergétiques du pays.
Des conclusions éclairantes pour l’exécutif en cette période de doutes et de flottement gouvernementaux...
Accédez à l’intégralité du sondage sur le site de FEE

06/02/2014

Théâtre : "Un Avenir Radieux" à Chateau-Gontier (53)

« Avenir Radieux, une fission française » est le deuxième volet de la trilogie BLEU - BLANC - ROUGE. Il s’agit ici d’explorer le discours officiel du pouvoir, et la confiscation de la possibilité de débattre. Pour le peuple, comme pour ses représentants.

Jeudi 20 février 2014, à 20h30

Théâtre des Ursulines, à Château-Gontier 

Tarif de 16€ au lieu de 20€

En donnant le code : RADIEUX

 Tarif réduit > 10€

(-18 ans, étudiant, demandeur d’emploi, minima sociaux)

 Réservation conseillée au 02 43 09 21 52

+ d’infos : www.le-carre.org

22:33 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0)

30/01/2014

Conférence-débat "Nucléaire & mensonges d'Etats" avec la CRIIRAD

Alisée et Sortir du Nucléaire 49 vous invitent à la projection-débat :

Nucléaire & mensonges d'États

Comment les États et les institutions internationales minimisent les effets des radiations.

 

Vendredi 31 janvier 2014 à 19h30

Salle le Trois-mâts Place des Justices - Angers



19h 30: Apéro-rencontre avec des associations militantes angevines

 

20h 15: Projection du film "Blessures Atomiques" de Marc Petitjean

"A 89 ans, le docteur Hida continue de soigner des personnes qui comme lui ont survécu à la bombe atomique de Hiroshima. Le film retrace le parcours de cet homme. Il démontre comment le danger des radiations a été minimisé par les administrations américaines dans les années 50-70, pour pouvoir développer le nucléaire civil et militaire en toute liberté et en dehors de toute préoccupation de santé publique."



21h 30: Débat animé par Roland Desbordes, Président de la CRIIRAD

Après les drames de Hiroshima et Nagasaki, ceux de Tchernobyl et Fukushima donnent lieu aux mêmes mensonges tendant à banaliser le risque nucléaire, niant contre toute évidence le nombre des victimes et polluant irrémédiablement la nature toute entière, pour le profit immédiat de quelques uns.



Participation libre

 affiche projection 3.jpg

 

08/01/2014

Formation radioactivité & radioprotection

Alisée, Sortir du Nucléaire 49 et le laboratoire CRIIRAD, vous propose, le samedi 1er février une formation :

RADIOACTIVITE ET RADIOPROTECTION

Durée : 9h 00/ 12h 30 - 13h 30 / 15h 30 (Prévoir son pique-nique)

Lieu : Le Trois-Mâts Maison de quartier des Justice, 49 000 Angers

Intervenant : Roland DESBORDES, Physicien

Roland DESBORDES est le président du Conseil d'Administration de la CRIIRAD (Commission de Recherche et d'Information Indépendante sur la Radioactivité. Cette association, qui ne dépend que des cotisations de ses adhérents, fait des études et diffuse des informations précises et objectives. http://www.criirad.org/index.html)

Programme :

Qu'est-ce que la radioactivité ?

  • Notions de base en physique nucléaire
  • Radioactivité naturelle
  • Radioactivité artificielle

Les moyens de détection :

  • Principes et intérêts de différents types d'appareils
  • Le laboratoire de mesure de la CRIIRAD : la spectrométrie gamma
  • Le réseau de balises de mesure en continu de la radioactivité atmosphérique

Quels sont les effets des rayonnements ionisants sur la santé ?

  • Nature et évaluation des risques, études épidémiologiques
  • Pathologies liées aux faibles doses : effets cancérigènes et génétiques
  • Les enjeux des débats sur les faibles doses

La protection des populations :

  • En situation normale : les normes de radioprotection
  • En situation accidentelle : protection individuelle et collective
  • Les contre-mesures : exemple de Tchernobyl

Au cours de la formation, seront abordées les questions de radioprotection liées à l'actualité internationale, nationale et locale.

Inscription obligatoire : 02 41 41 08 23

Le nombre des places est limité à 20 personnes

Coût de l'inscription : 45€ (y compris documentation remise lors de la formation)

 

11/12/2013

BFM : "je retourne ma veste toujours du bon côté..."

BFM fait un sondage sur le nucléaire, filière d'avenir?

http://opinion.bfmtv.com/info/550649/nucleaire-une-filier...

Après votre participation, lisez bien le chapeau et l'article vous serez surpris !

sondage BFM


06/12/2013

"Un Avenir Radieux" de N. Lambert, à Thouars le 19/12

« Avenir Radieux, une fission française » est le deuxième volet de la trilogie BLEU - BLANC - ROUGE. Il s’agit ici d’explorer le discours officiel du pouvoir, et la confiscation de la possibilité de débattre. Pour le peuple, comme pour ses représentants.

 

SDN49, Alisée et Survie avaient programmé cette pièce en 2012 à au Théâtre de L'herberie à Pouancé ; la représentation avait du malheureusement être annulée.

Le 19 décembre, elle sera jouée au Théâtre de Thouars à 20h30. Une occasion d'enfin voir cette pièce.

Les infos ici : http://www.theatre-thouars.com/saison.html

Elle sera aussi jouée à La Riche (37), le 24 janvier et à Chateau-Gontier (53) le 13 mars

Avis aux amateurs

 

09:51 Publié dans Actu | Lien permanent | Commentaires (0)